Bien sélectionner son matériel d’installation

 

 

  1. Les bouches de ventilations doivent être, selon le CNB 2005, installées dans chaque chambre à coucher, les salons et les vivariums en ce qui concerne les admissions d’air frais. Les évacuations d’air vicié doivent être installées dans chaque salle de bain. Il est important de faire en sorte que les bouches d’admission d’air frais soient le plus éloigné possible de la porte de la pièce à lequel il se trouve de façon à ce qu’une circulation d’air complète et uniforme s’y fasse. Le résultat moyen d’une installation conforme se résulte à un ratio de 4 bouches d’admissions d’air frais pour 1 bouche d’évacuation d’air vicié.

 

Note : Si vous désirez ventiler un garage intérieur, il ne faut surtout pas le ventiler sur le même réseau que celui de votre maison. Il est donc préférable d’installer un plus petit échangeur d’air avec ses propres conduits de ventilation.

 

  1. Le contrôle principal est très important si vous désirez obtenir une bonne efficacité d’échange d’air. Différents contrôle, offrant un certain nombre d’options et même de programmation sont disponibles pour votre échangeur d’air. (Voir notre liste de contrôles disponibles). Avant de sélectionner votre contrôle, n’oubliez pas de consulter la fiche de compatibilité pour vous assurer que le contrôle que vous avez ciblé est compatible avec votre appareil sélectionné. Nous vous recommandons également d’installer une minuterie dans chacune de vos salles de bain qui a pour fonction de faire passer l’appareil échangeur d’air en deuxième vitesse pendant un lapse de temps précis. Par exemple, une personne utilise la salle de bain pour y prendre une douche, elle active la minuterie et fait passer l’échangeur d’air en haute vitesse pendant 20 minutes. Cette action permettra une évacuation efficace de l’excès d’humidité provoquée par la douche tout y en récupérant la chaleur contenue dans les gouttelettes de vapeurs pour chauffer l’air frais admis dans la maison. Une fois le délai écoulé, l’appareil revient automatiquement en basse vitesse. (Voir la liste des contrôles disponibles)

 

  1. Le fil de communication qui assurera la communication entre le contrôle principal, les minuteries et l’appareil échangeur d’air est de type LVT 18/4. Il est important de bien estimer les distances de fil qui séparera chaque élément. (Voir Fil de communication de type LVT 18/4)

 

  1. Les sorties externes doivent être installées de façon à ce que l’air vicié évacué ne soit pas aspiré par l’admission d’air frais. Pour cela, les échangeurs d’air installés dont le débit en haute vitesse dépasse 100 PCM doivent avoir des sorties distinctes séparées de 6 pi minimum (Voir nos connexions). Pour ce qui est des appareils de moins de 100 PCM à haute vitesse, nous vous suggérons la sortie tandem qui est spécialement conçue pour les petits appareils. La tuyauterie reliant les connexions externes à l’appareil doit être isolée pour bien conserver l’efficacité énergétique de l’appareil (Voir la tuyauterie flexible isolée).

 

  1. Le réseau de distribution. Il y a deux options disponibles dont vous pouvez installer votre réseau de ventilation; la distribution rigide galvanisée ou la distribution flexible.