L’importance des températures de climatisation et de chauffage.

 

Il est important de mettre la bonne température de consigne à votre appareil si vous voulez le meilleur confort que celui-ci peut vous offrir. Par exemple, en climatisation, pour avoir le refroidissement le plus rapide possible, certaines personnes vont mettre la consigne à 18°C ou au minimum possible de l’appareil; nous vous ne le recommandons pas et voici pourquoi :

 

  • Votre consommation d’énergie sera au maximum et vous allez finalement, consommer plus d’électricité que si vous l’aviez laissé en marche plus longtemps, mais à une plus haute température de consigne de climatisation.
  • Vous ne laisserez pas assez de temps à votre appareil pour bien déshumidifier. La température, en s’abaissant trop rapidement, fera augmenter le taux d’humidité à un seuil inconfortable. On peut remarquer le même phénomène dans les centres commerciaux lorsqu’il n’y a pas beaucoup d’achalandages et qu’il fait très frais, le taux d’humidité est haut et c’est inconfortable.
  • Une accumulation de givre risque de se former dans votre appareil intérieur et potentiellement former des problèmes d’écoulement dans la maison.

 

La température standard de consigne en chauffage est de 21°C et de 24°C en climatisation en raison du bas taux d’humidité l’hiver et du haut taux l’été. Nous vous recommandons de mettre la température que vous vous sentez confortable à l’habitude et de laisser votre appareil fonctionner en permanence le plus possible de façon à bien équilibrer le taux d’humidité ainsi que la température non seulement de l’air, mais aussi de la masse de votre résidence.

Le principe Inverter fera le reste du travail. En effet, celui-ci contrôlera la consommation énergétique de l’appareil en fonction du besoin de climatisation/chauffage réel. Par exemple, s’il y a seulement 2°C à refroidir, l’appareil fonctionnera à moins haute consommation d’énergie que s’il y en a 5°C à combler. On peut comparer ce principe au régulateur de vitesse (ou communément appelé le Cruise Control) sur les voitures. Par exemple, si vous roulez à 100km/h sur l’autoroute et que vous roulez sur du plat, le régulateur va régler la consommation d’essence du moteur en fonction de combler seulement la perte de vitesse par le vent et le roulement. Dans le cas où vous roulez sur une route avec beaucoup de montagne, pour conserver la vitesse, le moteur devra non seulement combler le vent et le roulement, mais en plus combattre la gravité ressentie en montant les pentes qui le ralentirait fortement. Il devra par conséquence, consommer beaucoup plus d’essence, allant peut-être jusqu’à sa capacité maximale, pour combler ces charges.

En somme, bien utiliser la caractéristique Inverter est la clé d’une bonne consommation énergétique et d’une température égale et confortable.